N°1 sur l'actualité culturelle et sportive!
bbb

Grogne au Ministère de la culture : les artistes expliquent les raisons

miss

La matinée du mardi 19 avril a été très chaude pour le Ministère de la culture, du tourisme et de l’artisanat.

En effet, des artistes ont pris d’assaut le siège, dès le soleil du soleil. Et pour raisons, ils ont réclamé leurs dûs suite à une rencontre entre le Président de la transition et les acteurs culturels, le 10 avril dernier.

Aux micros de la presse, certains ont planté le décor.

Pour Leky Dopavogui, le train de vie des artistes guinéens est déplorable. « Je suis là pour réclamer ma part de riz. Nos amis artistes ont reçu pour eux. Certains même ont gagné jusqu’à dix sacs de riz. Les artistes vivent très mal, nos conditions ne sont pas bonnes. Si le président Doumbouya a donné quelque chose aux artistes, nous aussi, nous méritons d’en avoir. Car, nous faisons le même travail pour vendre la culture guinéenne. Nous sommes là pour réclamer notre part car la promesse est une dette ».

Même son de cloche chez l’humoriste Kougoury : « Nous étions venus rencontrer le ministre mais on a l’impression qu’il nous a fui. Et son secrétaire ne nous a rien dit de clair. Tout ce qu’on obtient comme assurance, c’est de prendre encore des listes ».

Pour après souligner : « c’est vrai que nous, les artistes, ne sommes pas unis mais le ministre aussi a sa part de responsabilité dans cette affaire »

« Nous sommes venus nous faire entendre dans le calme sans violences. Le président nous a fait appel il y a quelques jours afin de nous faire un don. Mais nos chefs dont Kabakoudou et Grand Devise, sont venus avec quelques personnes prendre ce qu’il y avait à prendre. Ils n’ont pas passé l’information alors que tout ceux qui sont là aujourd’hui ont leurs œuvres sur le marché », a indiqué Ibrahima le Courrier Camara avant de marteler : »et cela prouve  la discorde qui existe dans le milieu des comédiens sinon ils allaient prendre le temps d’appeler tout le monde ».

Pour rappel, Colonel Mamadi Doumbouya avait reçu le 10 avril dernier, une centaine d’artistes. Au sortir de la rencontre, chaque artiste présent aurait bénéficié de 10 sacs de riz sous forme de bond

Seydouba Soumah

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.