N°1 sur l'actualité culturelle et sportive!
bbb

Lorsqu’une pièce de théâtre se pose des questions sur le sens du numérique

miss

Le monde se digitalise et comme toujours, sans se préoccuper de peaufiner un modèle numérique propre à ses réalités, l’Afrique suit le pas.

Après avoir presque raté la révolution industrielle, le berceau de l’humanité tend-t-il à rater celle numérique? 

Une question à laquelle on devrait plutôt y réfléchir car avec la pénétration fulgurante du numérique, le quotidien se retrouve bouleversé et les pratiques socioéconomiques ne sont pas épargnées. 

Cette réflexion est posée dans une pièce de théâtre dont  le codage des éléments, se tient depuis une semaine, dans le hub culturel Les Studios Kirah.

Empreinte est le nom de la pièce de théâtre et il est le fruit d’un coworking artistique entre les Compagnies théâtrales La Muse de la Guinée, la Compagnie du Jour de la France et Théâtre Cercle Molière du Canada.

L’art, à travers cette œuvre théâtrale, crée un pont entre l’Afrique et l’Europe, à travers des comédiens. 

Il se pose des questions sur l’impact de l’intelligence artificielle, un concept peu connu en Afrique mais qui gagne du terrain dans le monde. Le virtuel tend à devenir un espace où la démocratie prend tout son sens. Les relations qui se tissent par le biais du numérique, créent plus de proximité qu’on a l’impression de la conférence de Berlin et d’autres frontières sont juste imaginaires.  

Ce condensé de thématiques sera décrypté par des jeux d’acteurs et des expressions gestuelles, les 2 et 3 décembre prochain, au Centre culturel franco-guinéen.

D’ici là, l’atelier de création continue son téléchargement sans bug. 

 

Alpha Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.